Dossier: UV et lumière bleue

17 avril 2018
lumière bleue
186
Views
Rate this post

On entend beaucoup plus parler de nos jours de la lumière bleue, sans peut-être savoir ce qu’elle est réellement.

Il en va de même pour les UV. Il faut avant tout savoir que ces deux éléments font partie de notre quotidien et sont intrinsèquement liés l’un à l’autre. Comment ? Découvrez tout ici.

L’essence des UV et de la lumière bleue

Autant qu’il y aura le jour et la nuit, autant les UV et la lumière bleue seront présents. En effet, lorsque le jour se lève, l’obscurité laisse place à la lumière, et cette dernière, est composée des UV et la lumière bleue. C’est donc la lumière qui constitue l’origine de la lumière bleue et des rayons ultraviolets.

Que renferment les UV ?

Les UV sont encore appelés lumière noire, en raison du fait qu’elle n’est pas visible à l’œil nu. Il s’agit d’une partie de la lumière qui dispose d’une longueur d’onde courte comparée à la lumière visible.

Mais il existe aussi plusieurs types d’UV. Nous avons les UVA, les UVB et les UBC qui sont de plus en plus nocives au fur et à mesure que la longueur d’onde se réduit. C’est ainsi que les UVA, ayant une longueur d’onde assez élevée, ne sont pas nocives pour la santé. Mais ils sont tout de même dangereux pour les yeux des enfants dont le cristallin n’est pas encore bien constitué.

Les UVB ne sont pas également très nocifs pour la peau, car ils ne peuvent s’infiltrer sous la peau. Ils sont en général absorbés par l’atmosphère et l’épiderme. Ce qui n’est pas le cas des UVC qui sont très nocifs. Heureusement, ils ne peuvent atteindre la surface de la terre.

Qu’est-ce que la lumière bleue ?

La lumière bleue est également une partie de la lumière. Elle a plusieurs sources : le soleil et les sources lumineuses. Elle n’est pas en grande partie dangereuse pour la santé (lumière bleu-turquoise), mais, une partie d’elle l’est. Cette partie de la lumière bleue est appelée longueur d’onde bleu-violet. Elle est en partie responsable de certaines dégénérescences maculaires.

Il convient donc de penser à se protéger de la lumière bleue et des rayons ultraviolets, afin d’éviter tout risque de dégradation de la vue ou de la santé de notre organisme.

Qu’en savez-vous sur le taux de criminalité de Montréal et Mont-dormant? Suivez nous ici pour en savoir plus.