Les différents éléments déductibles des impôts

28 décembre 2021
298
Views
5/5 - (17 votes)

Chaque année, l’État prélève l’impôt sur les ressources des personnes qui vivent sur son territoire ou qui y ont un intérêt. La loi permet cependant de soustraire de votre revenu global imposable, certaines charges payées au cours de l’année. En fonction de leurs natures, la déduction sera faite intégralement ou selon une limite afin de faire baisser votre impôt. Quels sont les éléments déductibles des impôts ? Nous répondons à cette question dans la suite.

Les frais réels

Pour effectuer le calcul de l’impôt, un abattement de 10 % est appliqué aux titulaires de salaires et de traitements. Cela signifie que l’impôt s’applique sur 90 % de leurs revenus. Il est tout de même possible au contribuable de demander une déduction des frais réels lors ce calcul.

Les frais réels constituent les différentes dépenses liées à l’activité professionnelle d’un salarié. Il s’agit notamment des frais de transport, des frais de voyage, des frais de repas, des frais de formation, des frais de documentation, etc.

Dans ce cas, le contribuable devra apporter des justificatifs pour chacun de ces frais professionnels. Avant d’opter pour cette stratégie, il a donc l’obligation de tenir une comptabilité qui lui permettra de justifier les différentes dépenses. Pour en savoir davantage sur le sujet, vous pouvez lire cet article sur les frais réels.

Les pensions alimentaires pour un proche

Si vous versez des pensions alimentaires à votre enfant majeur, vous pouvez bénéficier d’une déduction d’impôt allant jusqu’à 5 959 €. Cette somme peut aller jusqu’à 11 918 € si le sujet en question est marié, pacsé ou a à charge une famille. Pour que cela puisse être possible, il faut que l’enfant majeur pris en charge soit dans le besoin. Peut-être est-il au chômage, étudiant ou en quête d’un emploi. En plus, il doit avoir son propre foyer fiscal, donc ne plus être lié au vôtre.

La pension alimentaire que vous versez à votre ex-partenaire pour la prise en charge de vos enfants mineurs après un divorce peut également être déduite des impôts. La condition ici est que cette pension soit versée en capital liquidable sur une période d’au moins 12 mois ou comme une rente.

Les frais d’hébergement d’une personne du 3ème âge

Les frais d’hébergement qui sont à votre charge si vous accueillez une personne du troisième âge chez vous peuvent être soustraits de votre revenu imposable. Il faut noter que la personne doit avoir au moins 75 ans, ne pas appartenir à votre foyer fiscal et ne pas être votre parent. Vous pouvez accueillir votre sœur, votre frère, votre tante, votre oncle ou une personne qui n’appartient pas à votre famille.

Tous les frais pris en compte dans l’hébergement de la personne sont déductibles. Toutefois, cette déduction ne doit pas dépasser 3 592 € pour une personne. Même si la prise en charge n’a duré qu’une partie de l’année, la limite s’applique toujours.

L’épargne placée pour la retraite

Si vous avez effectué un placement supplémentaire en vue de vous constituer un capital pour la retraite, vous pouvez bénéficier d’une déduction. Elle s’applique dans plusieurs cas, qu’il s’agisse d’un Plan d’épargne retraite populaire ou un Plan d’épargne retraite. Chaque année, les versements que vous effectuez sont déductibles à hauteur de 10 % de vos revenus professionnels. La somme de la déduction doit être comprise entre 4 114 € et 32 909 €.